Robert Louis STEVENSON à Edimbourg

Le lundi 7 août 2017.

Les demeures de Stevenson à Edimbourgh sont massives et grises. Pas de quoi inspirer beaucoup le romantisme et l’esprit d’aventure… sauf à Robert Lewis (il transformera son prénom en Louis à la fin des années 1860), petit garçon en mauvaise santé que sa "nanny" fait voyager dans son imagination en lui racontant de belles histoires.

JPEG - 255.2 ko
Stevenson naît 8 Howard Place le 13 novembre 1850, tout près des jardins botaniques royaux.
JPEG - 245.7 ko
En 1851, la famille emménage à quelques dizaines de mètres, au 1 (aujourd’hui le 9) Inverleith Terrace. Ils espèrent trouver là une demeure un peu moins humide que la précédente, mais elle se révèlera tout aussi nocive pour la santé de Robert Lewis et de sa mère.

Un an plus tard, une nurse, Alison Cunningham, commence à s’occuper de l’enfant unique et chétif de la famille. Elle ne quittera les Stevenson qu’en 1872. Elle joue le rôle d’une seconde mère pour le garçon, sa vraie mère, Margaret Balfour, étant peu capable de l’élever du fait de maladies pulmonaires et nerveuses.

Non loin, Canonmills Church, 14 Canonmills, est une école à l’époque où le jeune Robert Louis la fréquente (de temps en temps seulement, quand sa mauvaise santé ne le retient pas chez lui). Il apprend aussi avec des professeurs particuliers, dans India Street et Frederick Street.
En 1861, il étudie à l’Edinburgh Academy, sur Henderson Row.

JPEG - 116.8 ko
En 1857, la famille déménage de nouveau jusqu’au 17 Heriot Row, dans les beaux quartiers d’Edimbourgh. L’appartement se compose d’une quinzaine de pièces.
JPEG - 157.4 ko
Le soir, par la fenêtre du 17 Heriot Row

Le père de Stevenson, Thomas, appartient à une grande lignée d’ingénieurs et de concepteurs de phares. Il est régulièrement absent de la maison.

JPEG - 221.7 ko
L’actuel restaurant Pomegranate était dans les années 1860, à l’angle de Union Street et d’Antigua Street, un magasin où le jeune Stevenson achetait des figurines pour son théâtre d’enfant.

In 1867, Mr Stevenson loue Swanston Cottage, une maison située à cinq miles au sud d’Edimbourg.

Robert Lewis entre en 1867 à l’université d’Edimbourg pour préparer un diplôme d’ingénieur.

Il fréquente alors avec ses amis le Rutheford’s Bar, aujourd’hui le restaurant Hispaniola, 3 Drummond Street. Dans un pub de Advocate’s Close, ils fondent la ligue LJR (Liberty, Justice, Reverence) dont la devise est "Méprisons tout ce que nos parents nous ont appris !"

JPEG - 207.1 ko
Advocate’s Close, dans la vieille ville d’Edimbourg.
JPEG - 200.3 ko
Tout près, The Deacon’s House Cafe. Ce restaurant abritait l’atelier de Deacon Brodie, un artisan qui, le jour, travaillait pour de riches clients et, la nuit, s’introduisait chez eux pour les cambrioler après avoir fait une copie de leurs clés. Ce drôle de personnage aurait inspiré à Stevenson celui du docteur Jekyll.


Forum de l'article

La Rochelambert (George Sand)