Henry JAMES à Florence et à Sienne

Le dimanche 28 juin 2020.

Henry James découvre Florence en octobre 1873. Il trouve la ville trop chaude et trop peuplée de moustiques et part à Sienne… avant de revenir à Florence.

JPEG - 82.6 ko
Vue depuis la Villa Brichieri-Colombi (source commons.wikimedia.org)

Après un voyage à Rome et un autre en Amérique, il s’installe à Florence en 1874 10 Piazza Santa Maria Novella. Il apprécie beaucoup le Restaurant français, via Rondinelli et travaille sur Roderick Hudson.

Il revient à Florence en 1880, à l’Hôtel de l’Arno, et aime visiter la ville avec son amie Constance Fenimore Woolson (petite nièce de James Fenimore Cooper).

En février 1887, il est accueilli chez Katherine Bronson, Casa Alvisi sur le Grand Canal en face de Santa Maria della Salute ; il se rend aussi chez Daniel Curtis, Palazzo Barbaro ; en avril à la villa Brichieri-Colombi à Bellosguardo, chez Constance Fenimore Woolson, où il travaille sur les Aspern papers ; c’est pour lui "la plus belle vue du monde" ; il il loge ensuite à l’Hôtel du Sud, près de l’Arno.

JPEG - 74.6 ko
La Villa Brichieri-Colombi (source commons.wikimedia.org).

James fréquente le salon littéraire de Violet Paget, alias Vernon Lee, 1 Via Garibaldi, qu’Oscar Wilde visitera également.

En juillet 1892, il séjourne à l’Hotel de Sienne, à Sienne.

Source : Christophe Hibbert, Florence, biography of a city ; A Henry James Chronology, de E. Harden



Forum de l'article

La Rochelambert (George Sand)